Comment calculer le coût par clic ?

Avant de se lancer dans la publicité en ligne, quelques termes sont essentiels à comprendre. Ainsi, l’appel à un expert en SEA vous permet de maximiser votre ROI. Notez que le coût par clic est payé à l’éditeur du site qui diffuse les publicités des annonceurs. Son principal objectif est de générer du trafic sur un site web.

Coût par clic : qu’est-ce que c’est ?

Le CPC est l’acronyme de coût par clic. Il vient également de l’anglais « cost per clic ». Le CPC moyen s’agit du montant que l’on paie pour un clic obtenu sur une annonce lancée. Il se calcule à partir du coût total des clics et le nombre de clics obtenus. Plus précisément, CPC moyen = budget total divisé par le nombre de clics obtenus.

Lors d’une annonce publicitaire, le coût par clic réel et le coût par clic maximal restent très importants. Concernant le CPC réel, il correspond au montant réel facturé pour chaque clic. Quant au CPC max, il concorde avec la somme maximale que vous envisagez de payer pour un clic.

Pourquoi opter pour le CPC ?

Le CPC varie en fonction de quelques paramètres tels que le site d’annonce, le pays de diffusion et les mots-clés choisis. Sur le display Google, le CPC fonctionne comme un système d’enchères. À titre d’exemple, le CPC en France est deux fois moins cher que celui des États-Unis. Sur Facebook, le CPC s’affiche plus abordable par rapport à d’autres sites, car il est trois fois moins cher.

Pour générer plus de trafic, vous avez intérêt à miser pour le coût par clic. Il entraine également des conversations sur votre site web. Il permet aussi de calculer de manière simple le retour d’investissement de vos projets publicitaires.

D’autres outils publicitaires intéressants à analyser

Le CPM (acronyme de coût pour mille ou cost per mille) reste à prendre en compte lors d’un projet de publicité en ligne. Il met en évidence le montant à payer par mille impressions obtenues sur le site choisi. Le CPM permet de travailler sur la notoriété d’une marque ou d’un produit.

Le coût par lead ou CPL ou cost per lead est la somme que l’annonceur paie pour chaque prospect remporté. L’obtention d’un lead peut être confirmée par le remplissage d’un formulaire de contact ou par l’inscription à un site, etc.

Le coût par action ou le CPA ou cost per Action correspond à la somme que l’annonceur doit régler par la suite d’une conversion.

Quelles sont les grandes étapes pour lancer une campagne AdWords ?
Analytics : les KPI à suivre